Tags

Articles Similaires

Réseau Social

La Fabrique — Acide Folklorique Et Produits Dérivés —

Date de Sortie: 09/2001

Nombre de Titres: 13

Ce trio à la fois instrumental et vocal puise son inspiration dans les très riches répertoires de tradition populaire d’Auvergne et du Massif-Central.

Au delà de ces références de styles et de langages, leur musique possède un goût original, résultat de l’assimilation de la ‘tradition et de la liberté de traitement choisie par ces trois musiciens.

Cette approche novatrice leur vaut d’être régulièrement sollicités depuis l’origine de la formation comme un groupe représentant l’ouverture des musiques d’Auvergne, autant qu’un travail toujours d’actualité sur l’approfondissement de cette culture..

Que ce soit à travers des standards, les redécouvertes et les compositions, les chants et les airs de LA FABRIQUE affirment la capacité à toucher le public bien au delà des frontières régionales mais également, comme toutes les musiques vivantes, à être un élément actif de la vie culturelle.

LA FABRIQUE usine, polit, sculpte les arrangements et les chansons et réaffirme avec talent la vocation universelle de cette musique.

REPERTOIRE : la Fabrique’ on en parle et on risque d’en reparler ! Il est des musiciens qui cherchent à construire la musique d’aujourd’hui sur celle d’hier, sans oublier que, dès demain, tout évoluera encore. Ces derniers, dont font partie les musiciens de La Fabrique, ne démolissent rien, ils s’inspirent, ils respirent ce qui s’est fait, ce qu’il est encore possible de humer dans le paysage, dans la vie des anciens, dans la richesse des parlers, dans la splendeur des saisons’ Les musiciens inventent une tradition nouvelle, ils La Fabriquent, sur un établi qui est celui-là même sur lequel se faisait déjà celle d’hier’ Un disque fort, atypique, très juste. Etienne Bours.

LE MONDE DE LA MUSIQUE : Un très réussi mélange de traditionnels dérivés, d’originaux nourris aux sources payses’ Quand le savoir-faire, l’exigence, l’imagination savent ainsi puiser au profond de terre traditionnelles aussi fertiles, le folk français se fait diablement nécessaire. Franck Bergerot