Tags

Articles Similaires

Réseau Social

Le Syndrome de l’Ardèche — Mastic Central —

Date de Sortie: 11/2003

Nombre de Titres: 12

Une musique aux timbres originaux et aux couleurs inédites, peuplée d’inflexions rythmiques venues d’ailleurs.

Ce sextuor mêle les instruments traditionnels habituels (cornemuses, violon, accordéon diatonique…) aux percussions venues d’autres horizons et aux cuivres échappés des fanfares..

Créé à la fin de l’année 1998 et dirigé par Stéphane Méjean, Le Syndrome de l’Ardèche connaît un succès croissant et par là même ne cesse d’augmenter le nombre de ses concerts.

Il veut bousculer les styles et les genres, mariant les cornemuses avec les cuivres pour créer une nouvelle musique traditionnelle.

Beauté intrinsèque des mélodies traditionnelles.

Parmi celles-ci, certaines sont chantées.

Dans sa nouvelle création, Le Syndrome de l’Ardèche utilise la voix (celle d’Isabelle Bazin), paradoxalement, pour restituer la beauté, l’émotion et révéler l’étonnante modernité de ces chansons.

Les instruments apportent une harmonisation, une rythmique empruntée à la fois à la musique classique française post-impressionniste, et à un courant du jazz développé par John Coltrane, Miles Davis (durant les années 1960).

Musique traditionnelle visitée par le jazz ou lecture jazzistique de la musique traditionnelle ‘

Peu importe, la limite est surtout tracée dans les têtes , la musique doit avant tout véhiculer une émotion.

Toutefois, si des territoires distincts existent, retrouvons-nous au poste frontière et là, comme ailleurs, enrichissons-nous de ces différences.

Une composition en forme de bourrée à deux temps qui fait référence aux musiques du centre de la France.

Anne-Lise Foy y apporte toute sa musicalité, à la fois sensuelle et sauvage.

Riche, varié, résolument festif, Le Syndrome de l’Ardèche nous convoque entre la tradition et le renouveau des musiques vivaces et vivantes dans le paysage traditionnel.