Patrick Bouffard — Transept —

Date de Sortie: 05/2001

Nombre de Titrez: 11

On connaissait le Trio Patrick Bouffard. Il prend de l’ampleur, pour se retrouver à sept et tout naturellement devenir Transept.

Toujours basés sur les musiques traditionnelles du Centre-France, ces sept là ouvrent encore leurs arrangements, leurs sonorités et leurs compositions dans le but de montrer, si cela est nécessaire, que les musiques traditionnelles sont issues d’influences subies et exercées. Ce métissage repose sur la longueur, celle du temps, il s’est ainsi effectué sans volonté artistique ou commerciale. Le métissage se réduit bien trop souvent aujourd’hui au ‘sampling : un collage d’éléments musicaux piochés dans les répertoires traditionnels de partout et ‘arrangés au goût du jour. Les musiciens de Transept se défendent de cette récupération commerciale. C’est en conscience qu’ils marient vielle, guitare flamenca, derbouka, oud, cornemuse, saxo, diatonique, chant et autres percussions. C’est en connaissance de cause qu’ils associent répertoire du Centre-France et de Nord-Afrique. Un superbe disque exalté par des cousinages trans-rythmiques orientaux, celtiques, ou hispaniques.

ECOUTER VOIR : Il est rare et souvent exceptionnel de découvrir un musicien traditionnel qui donne à entendre bien plus que l’image d’Epinal qu’on veut bien donner à sa région d’origine. Pourtant, une comparaison savoureuse s’impose, aussi incontournable que ce superbe album : celle d’une véritable potée auvergnate, mais à laquelle on aurait pris soin d’ajouter quelques épices et légumes d’outre Méditerranée. ‘ A déguster glacé et sans modération

REPERTOIRE : Patrick Bouffard ‘ sans commentaires, sans discours, sans manifeste, livre simplement l’état actuel de ses cogitations musicales. Il avance sur le chemin des découvertes, humant ça et là des parfums venus d’ailleurs, sans jamais renier sa terre. Il s’agit assurément d’une balise importante dans le tracé d’un musicien chercheur