Stéphane Delicq — La Discrète —

Date de Sortie: 11/2001

Nombre de Titres: 14

A l’entrée de l’hiver, quel plaisir que ce disque plein de chaleur, de complicité, d’inventivité… Bref, un moment de bonheur.

Pour s’en convaincre il suffit d’écouter cette première valse dont l’élégance n’a d’égale que la douceur.

Au centre de cet enregistrement, il y a Stéphane Delicq bien sûr, cette main gauche habile, ses dissonances subtiles, son coup de soufflet aux ponctuations remarquables.

Les musiciens explorent toutes les nuances d’un jeu à la fois simple et très recherché. Le violon de François Michaud vibre d’une expressivité magnifique.

Cet album de compositions inspirées se place désormais au sommet de ce que l’accordéon diatonique propose.

Un climat de toute beauté, des mélodies d’une étonnante souplesse, une atmosphère bigarrée de douces nostalgies et de d’inventions d’une grande richesse.

Des thèmes et des idées, ce disque en regorge et se présente à nous comme une invitation à la danse, une invitation à l’authenticité.